Sion : le mythique concert de Sidney Bechet à l’Arlequin

Sion : le mythique concert de Sidney Bechet à l’Arlequin

En 1958, le clarinettiste de génie donnait un concert à l’Arlequin. Un document sonore récemment exhumé en témoigne dans le cadre d’un vaste projet patrimonial.

18 mars 1958. Tout juste arrivé de Milan où il jouait la veille, le clarinettiste américain Sidney Bechet pose le pied sur le sol sédunois. Ce soir-là, il joue au Cinéma l’Arlequin, accompagné d’un groupe éphémère. Sur scène, la magie opère et le concert marque les esprits du public valaisan. Ces moments de grâce auraient pu s’estomper avec le souvenir des gens qui y étaient. Mais l’ingénieur du son Emile Vadi avait eu l’heureuse idée de graver la soirée sur bande.

Bien des années plus tard, cette bande a refait surface, grâce aux efforts de la United Music Fondation, basée à Genève, qui a pour mission de préserver et revaloriser le patrimoine musical enregistré. Durant ses recherches, le chef de projet David Hadzis retrouve la trace du document audio à la Médiathèque Valais, puis entre en contact avec la belle-fille d’Emile Vadi, Nicole, qui lui transmet la bande originale. De la performance originelle n’y demeurent que dix-huit minutes, mais le témoignage de ce génie musical est saisissant.

Ce petit chapitre cantonal – parmi beaucoup d’autres – entre aujourd’hui dans le livre de la grande histoire musicale mondiale grâce au projet « Sidney Bechet en Suisse », un coffret contenant quatre disques et un livre richement documenté, éclairant les liens unissant le jazzman à la Suisse. Un beau cadeau pour la postérité.