Sidney Bechet and his Blue Note Jazzmen

SidneyBechet - 1950 Sidney Bechet and his blue note jazz men

Sidney Bechet and his Blue Note Jazzmen

Sidney Bechet est un des pionniers de la musique de Jazz, né le 14 mai 1887 à la Nouvelle-Orléans, au moment où la musique de Jazz s’est créé dans l’atmosphère enfumée et tumultueuse du quartier réservé, Storyville. Il s’est fait un langage musical qu’il n’a cessé d’améliorer avec le temps, qu’il n’a jamais abandonné, mais qu’il a au contraire défendu et propagé dans le monde entier au prix de moments quelque fois difficiles.

Parmi les plus grands noms du jazz, celui de Sidney Bechet arrive au tout premier plan, avec les Louis Armstrong, Jelly Roll Morton, les frères Dodds, Buddy Bolsen, King Oliver, Earl Hines, Barney Bigard, etc.

Tous les musiciens de jazz du monde entier reconnaissent en lui, un des chefs de file de cette nouvelle musique qui a déchiré le linceul dans lequel s’ensevelissait la musique dite classique.

Il apprît très jeune à jouer de la clarinette, puis un peu plus tard du saxo soprano, et c’est surtout sur ce dernier instrument qu’il préfère jouer, car sa très forte personnalité peut mieux s’extérioriser et la puissance de sonorité qu’il obtient sur cet instrument lui permet de dominer l’orchestre avec lequel il joue.

De son ascendance créole, Sidney Bechet a conservé une technique et un vibrato très serré qui rappelle les vieilles biguines, et il obtient des effets de sonorité très personnels, de larges inflexions qui ajoutent un charme particulier à son rythme débordant.

Sidney Bechet a enregistré pour de nombreuses compagnies de disques. Mais étant ami de M. et Mrs A. Lion et Mr F. Wolf, propriétaires de la marque « Blue Note » de New York, il a gravé pour cette compagnie, quelques uns de ses plus beaux disques, et avec les musiciens qu’il avait lui-même choisis. En effet, nous trouvons parmi ceux-ci Albert Nicholas (cl), Max Kaminskly, Sidney de Paris, Wild Bill Davidson (tp), George Lugg, Ray Diehl, Vic Dickenson (tb), Pops Foster, Walter Page (b), Art Hodes (p), Manzle Johnson, Slick Jones, Fred Moore, Sid Catlett, Danny Alvin (dms).

Tout en restant jalousement fidèle aux traditions de style de la Nouvelle-Orléans, Sidney Bechet a réussi à populariser la musique de Jazz, et ce n’est pas là un de ses moindres mérites.

Texte extrait de la pochette du disque « Sidney Bechet and his blue not jazz men » (1950)