« Le soir où l’on cassa l’Olympia »

« Le soir où l’on cassa l’Olympia »

Le 19 Octobre 1955, Sidney Bechet donne un concert gratuit dans la salle mythique et populaire de l’Olympia en compagnie de ses amis André Reweliotty et de Claude Luter.
Ce soir là, environ 5 000 fans prennent d’assaut l’Olympia qui ne contient que 2 000 places. Les plus chanceux se fraient un passage pour assister au concert de Sidney qui fête alors son millionième disques.
SidneyBechet - 1955 Olympia 1000000e disque
Le concert se déroule normalement, quand arrivé au moment où il interprète « Les oignons » – cet immense succès international et commercial, qu’il a vendu à 200 000 exemplaires – le public en délire dans la salle est submergé par ceux qui attendent dehors.
Le concert tourne à l’émeute, les gens sont survoltés et le service d’ordre à toutes les peines du monde à les calmer, 3 000 « vandales » s’en prennent aux fauteuils et les brisent, ils arrachent les tableaux d’Edith Piaf, d’Annie Cordy et de Gilbert Bécaud…
C’est la panique, les gens se marchent dessus, c’est la grande confusion. 2 000 personnes sont refoulées, bilan de la soirée : 2 millions de francs de dégâts, 10 blessés sérieux, des vitrines cassées, …
Depuis ce jour là, une plaque rappelle ce souvenir par une inscription, « le soir ou l’on cassa l’Olympia ».
Regrettable incident mais qui prouve néanmoins que Sidney Bechet était à ce moment là au sommet de sa gloire.