Biographie – « Sidney Bechet, mon père », le livre

Biographie – « Sidney Bechet, mon père », le livre

Le livre

Dans le monde entier, Sidney Bechet était écouté avec dévotion et chacun de ses disques était accueilli comme un événement car, comme disait l’illustre Duke Ellington, « tout ce qu’il jouait venait de l’âme ».

Il y a cinquante ans, Sidney disparaissait, laissant en souvenir d’inoubliables chefs-d’oeuvre, en tête desquels Petite fleur, qui lui valent de figurer au panthéon des « artistes les plus déterminants de l’histoire du jazz» du Lincoln Center de New York.

Musicien d’exception, Sidney Bechet était par ailleurs un homme au caractère bien trempé, mais aussi un père à la tendresse chaleureuse et à l’humour savoureux, le papa dont se rappelle et que raconte son fils, Daniel-Sidney Bechet.

Ayant débuté sa carrière encore adolescent comme clarinettiste dans les plus grands orchestres de sa ville natale, La Nouvelle-Orléans, Sidney Bechet s’est ensuite essentiellement consacré au saxophone soprano, dans un jeu sans cesse renouvelé et caractérisé par un vibrato récurrent.

Après diverses pérégrinations, parfois dues à des incidents qui l’ont fait expulser de certains pays, il est invité au Festival de jazz de Paris, où il enflamme la Salle Pleyel, et décide de s’établir en France. Tandis qu’il enregistre de formidables disques, les ventes progressent considérablement et sa renommée enfle à tel point que même Édith Piaf fait moins recette que lui. Compositeur prolifique, il aligne les succès populaires, mais écrit aussi des partitions de ballets avant de disparaître, à l’âge de soixante-deux ans à peine.

Résumé

Il y a 50 ans, ce compositeur prolifique, disparaissait à l’âge de 62 ans, laissant d’inoubliables chefs-d’oeuvre qui lui valent de figurer au Panthéon des artistes les plus déterminants de l’histoire du jazz, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis. Qui mieux que son fils unique, Daniel-Sidney, pouvait évoquer ce musicien d’exception ? Avec un regard bien différent des livres et biographies existants, il lève le voile sur les derniers moments d’intimité jamais révélés à ce jour. Au travers de ses souvenirs d’enfance, d’anecdotes variées et de ses réflexions sur ce monde de la musique, il parle de manière émouvante de l’homme, du père et du musicien. Il retrace ainsi avec une précision touchante cette brillante carrière et cette vie parfois tumultueuse, riche en rebondissements. Entre la tendresse chaleureuse, l’humour et la passion des notes se dessine un héritage familial rare et étonnant, mais aussi toute la mémoire du jazz…

Les auteurs

Unique enfant de Sidney Bechet, Daniel-Sidney Bechet a suivi les pas de son père en pratiquant la batterie, les percussions et le piano. Dès ses débuts, à l’âge de 13 ans avec Kenny Clarke, il s’est fait remarquer par son étonnante technique et il perpétue, depuis, l’héritage paternel à travers le jazz-band qu’il dirige, interprétant en outre ses propres compositions.

Si Daniel-Sidney Bechet, fils unique de Sidney, est détenteur de la mémoire de ce géant du jazz, dont il connaît évidemment l’oeuvre à la perfection, il reste surtout l’enfant qui a partagé sa vie jusqu’aux dernières heures et qui peut lever le voile sur des moments d’intimité jamais révélés à ce jour.

Clarinettiste et saxophoniste, Fabrice Zammarchi est aussi un historien du jazz ayant consacré plusieurs biographies et rééditions discographiques à ses maîtres. Avec Daniel-Sidney Bechet, il retrace ici, avec précision et à coups d’anecdotes inédites, la brillante carrière et la vie parfois tumultueuse d’un géant de l’histoire du jazz

Pour commander le livre

Contactez-nous via le formulaire de contact

Prix du livre à l’unité : 21 euros (hors frais de port)